domingo, 6 de septiembre de 2009

Des mots pour rêver


Tu es mortel quand tu es sans amour; tu es immortel quand tu aimes.
Karl Jaspers

Je ne sais pas, s’il y a des mots pour rêver…
Il y a des mots tronqués, inachevés, des mots peut-être in—exacts, des mots déchirés, des mots d’amour, des mots-pas-dits, des mots désir, des mots en attente, des mots disponibles pour connaître, des mots poésie, des mots qui se contredisent… Des mots pleins d’une déchirante et contradictoire humanité.
Je ne sais pas, s’il y a des mots pour rêver. Mais, je sais quelque chose.
Le verbe serait superflu si un jour, quelqu’un n’avait pas ouvert un livre. Un livre avec des mots qui m’ont fait vivre et dans lesquels j’ai cru mourir, aussi… Superflu, si ses mots ne m’avaient pas donné un trésor inestimable : son cœur et son âme.
Alors, j’écris avec l’encre de mon sang et la plume de ses yeux :
Je ne sais pas s’il y a des mots pour rêver. Mais, je rêve avec son âme et son cœur…