domingo, 6 de septiembre de 2009

Candela


Sublime inconnue de l’équation non-résolue
Rose subtile égarée au milieu des voyelles
Comme une clé des songes sur le chemin pavé
Des fleurs blanches du silence amoureux
Aux nuances des possibles désirés
Pétales agités par le vent nouveau
Que l’on cueille dans ses bras
Comme un chant de printemps
Dans l’incertitude de l’être