martes, 1 de septiembre de 2009

Champagne



Lent travail des plumes
Construisant dans le désordre du désir
Des sublimes ailleurs chargés de baisers

Inscrivant sur la peau des caresses
Comme une évidence qui se dévoile
L’envie de me perdre dans ses entrailles

Plein du silence assourdissant d'aimer
Sur ton corps, je dessinerai tous les mots